Quelles sont les différentes sortes de fondations ?

Bien que les fondations d’une maison ou d’un autre type d’ouvrage ne soient pas visibles, leur choix et leur mise en œuvre sont très importants pour la durabilité et la stabilité de la construction. Elles servent notamment à répartir les charges du bâtiment pour garantir la base de la structure. Il existe toutefois différents types de fondations parmi lesquels vous pouvez choisir. Découvrez-les dans les prochaines lignes. 

Les fondations superficielles

Les fondations superficielles sont surtout destinées aux constructions légères à l’instar des maisons individuelles. Elles s’adaptent notamment aux sols de qualité avec une résistance moyenne de 3 mètres de profondeur. Par ailleurs, il existe 3 sortes de fondations superficielles qui nécessitent toutes l’appel aux services d’un maçon professionnel. 

  • La semelle isolée ou ponctuelle

C’est une fondation mise en place sous un poteau.  Les charges sous la future construction ne sont pas constantes. C’est pour cette raison qu’on l’appelle semelle ponctuelle ou isolée. Les fondations sont placées à un niveau bien précis.  

  • La semelle filante

La fondation à semelle filante est une fondation continue. Placée directement sous les murs porteurs, elle permet de stabiliser la structure. De plus, elle dispose d’une surface de soutien plus large, permettant de limiter ou d’éviter les tassements, notamment sur les terrains hétérogènes. La fondation est réalisée de manière à être plus grande que les murs porteurs. 

  • La fondation sur radier

  Lorsque vous avez un sol homogène, votre maçon vous recommandera de réaliser une fondation sur radier afin de limiter les contraintes liées aux charges posées sur le terrain. Pour ce faire, on coule une dalle en béton sous la surface de la maison. Le radier permet donc de stabiliser le bâtiment et lui servira de plancher. 

Les fondations profondes

Quand le sol paraît instable ou peu solide pour recevoir de lourdes charges, on met en œuvre des fondations profondes. Comme leur nom l’indique, leur profondeur doit dépasser les 3 mètres pour trouver le sol idéal. La réalisation d’une telle opération nécessite l’intervention d’un professionnel comme cet artisan maçon à Versailles qui a toutes les connaissances requises pour effectuer les travaux dans les règles d’arts. Par ailleurs, les fondations profondes conviennent particulières aux immeubles et aux grandes structures. Les différentes sortes de fondations profondes sont :

  • Les fondations avec pieux
  • Pour ce type de fondation, on utilise des pieux en béton ou en métal réalisés par forage. Ils sont rattachés entre eux  à l’aide de poutres ou de longrines et sont composés d’une pointe, d’un tonneau et d’une tête.
  • Les fondations avec puits

Ce sont des fondations semi-profondes. Les puits s’appuient sur un blindage métallique et sont comblés par des structures métalliques avant d’être chargés de béton. 

Comment choisir les bonnes fondations pour sa construction ?

Pour bien choisir les fondations de votre construction, il faudra déterminer au préalable la nature du sol sur lequel vous allez construire. Une étude préalable sera donc requise pour connaître les éventuels risques d’inondation, de glissement, d’affaissement ou de tassement. Enfin, il faut savoir que les prix des fondations sont variables d’un professionnel à un autre. N’oubliez pas de demander des devis avant de confier votre projet à un tel ou tel artisan. Les paramètres à prendre en compte pour estimer avec précision le tarif de vos travaux de fondations sont le coût de mise en œuvre, la complexité du chantier, la durée de l’opération et les matériaux utilisés. 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *